Publié le 10 Février 2017 à 09h00 - 3419 aff.

Simulez votre imposition sur les revenus 2016

Évaluez gratuitement et en quelques clics de souris le montant de vos impôts sur les revenus de 2016 ! Un outil pratique et facile à utiliser vous permet d’accéder à ce service : le simulateur d’impôts.

Comment fonctionne le simulateur d’imposition de revenus ?

Il est demandé au contribuable de renseigner certaines informations sur un formulaire en ligne, dont entre autres les revenus du foyer, les charges déductibles, la situation familiale, le nombre d’enfants à charge, les réductions et les crédits d’impôts. L’outil offre alors la possibilité de procéder à une simulation simplifiée, ou plus détaillée et complète.

Le modèle simplifié est destiné aux individus qui déclarent des revenus tels que leurs salaires, leurs pensions, leurs retraites, ou encore les revenus fonciers, sur les valeurs et les capitaux mobiliers, etc. Les charges courantes seront déduites au cours du processus de calcul : pensions alimentaires, frais de garde d’enfant, dons aux œuvres, etc.

En revanche le modèle complet propose le calcul aussi bien de la déclaration de base que de la déclaration complémentaire. Il s’adresse aux individus qui déclarent des revenus d’activité libérale, agricole, commerciale, etc., et ce, en plus des revenus cités plus haut.

Les particularités du simulateur d’impôts

Le nouveau barème de l’impôt est pris en compte, ainsi que les autres indices revalorisés pour 2016. Les dernières mesures fiscales votées sont incluses dans le simulateur, cela dans le cadre du budget 2017. Le calcul est toutefois réalisé à titre indicatif, par rapport aux informations renseignées par le contribuable. En effet, l’administration n’est pas engagée par les résultats apportés par le simulateur. Plusieurs simulations peuvent également être réalisées afin de permettre les comparaisons sur différents cas. Par ailleurs, l’impôt sur le revenu est évalué séparément des prélèvements sociaux de 15,5% sur les revenus du patrimoine, non calculés pour les bénéfices industriels, commerciaux ou non commerciaux.