Publié le 23 Février 2015 à 14h35 - 1873 aff.

Les domaines de prédilections pour la loi girardin industriel

Girardin industriel est destiné aussi bien pour le secteur industriel que pour l’immobilier. Ce sont deux dispositifs dédiés pour l’investissement en Dom-Tom. Généralement, vous bénéficiez d’environ 20 % de différence entre votre montant d’investissement et votre impôt. En effet, vous obtiendrez 120 % de réduction du montant investi dès la première année de l’investissement. Vous pouvez investir dans tous les départements et territoires d’outre-mer comme dans les terres australes et antarctiques, en Mayotte, dans la Nouvelle-Calédonie et tant d’autres encore.

 

Que gagnent les deux parties du groupe ?

Il faut former une Société en Nom Collectif pour pouvoir souscrire en loi girardin. Il y a d’un côté l’entreprise locale et de l’autre côté l’investisseur métropolitain. La plus grande partie de la somme investie pour la productivité de l’entreprise sera financée par la banque. Ce montant s’élève à 60 % du montant nécessaire. Le reste sera départagé entre les deux premières parties, le plus grand taux étant assuré par l’investisseur métropolitain. Ce dernier bénéficiera ensuite une défiscalisation d’environ 50 % du montant total investi alors que sa part ne dépasse même pas les 40 %. L’entreprise locale pour sa part deviendra entièrement et uniquement le propriétaire de tous les matériels productifs de l’entreprise au bout de cinq ans alors que son taux d’investissement tourne autour de 10 % seulement.

Dans quelle activité investir ?

L’entreprise locale doit avant tout choisir un secteur d’activité pour bénéficier de la loi girardin. Elle peut s’orienter vers l’énergie renouvelable. Ce secteur nécessite des matériels et équipements à prix importants. Toutefois, ceci ne pose pas de problème vu que l’investissement productif sera pris en charge par une banque. D’ailleurs, la réduction d’impôt est beaucoup plus considérable dans ce secteur. Vous pouvez sinon vous orienter vers les activités agricoles, le tourisme et toute autre activité industrielle. Les activités commerciales et artisanales sont aussi très encouragées par l’État. L’obtention d’une défiscalisation girardin sera alors facilitée dans ce domaine. En tout cas, les démarches administratives seront faites uniquement au nom de la SNC et non à votre nom. La réduction d’impôt réel varie donc de 38,25 % à 53,55 %. Tout dépend du secteur d’activité et du territoire choisi pour l’investissement.