Publié le 28 Janvier 2015 à 08h00 - 1263 aff.

Les étapes de l'investissement locatif

Investir dans un investissement locatif est très rentable surtout à long terme. Pourtant, il faut suivre scrupuleusement des étapes avant de se lancer pour que le résultat soit palpable.

Les phases préparatoires avant achat

Avant l'achat, il faut d'abord choisir le dispositif le plus adapté, ceci afin de visualiser vos objectifs, surtout dans le long terme, comme la revente d'un immeuble en location obligatoire, ou pour une rente locative pour optimiser vos retraites. Puis de trouver l'immeuble qui répond aux normes imposées par la loi, les règlements et les labels, sans occulter les besoins des locataires. De plus, il faut prendre en compte les détails indispensables, dont la vue, le quartier, la commune pour des projets futurs, sans oublier de considérer son budget sur la superficie et le type de maison à acheter, les meubles, et tout ce qui valorise un logement telles piscine et décorations.

 

 

L'achat, la location et la déclaration d'impôts

Une fois que vous avez trouvé l'immeuble de votre goût et de vos budgets, vous pouvez entamer l'achat. En premier lieu, il faut signer un contrat de réservation pour les bâtiments neuf, puis de signer l'acte de vente devant un notaire, surtout si vous avez fait un emprunt à la banque. Les caractéristiques de l'immeuble doivent être inscrites dans l'acte de vente, d'une manière précise et complète. Puisque le logement locatif permet une défiscalisation, vous devez louer votre bien aux personnes que la loi définit. Pour avoir cette réduction d'impôt, votre bien doit être loué dans les 12 mois après la signature de l'acte de vente, donc on peut bien trouver des locataires avant même d'acheter la maison pour pouvoir profiter de la défiscalisation. La dernière étape est la déclaration d'impôts, selon le dispositif choisi en remplissant des feuillets qui vont servir de base de calcul pour la réduction fiscale.