Publié le 25 Août 2020 à 12h22 - 26 aff.

LMNP : les avantages fiscaux de ce statut

LMNP : les avantages fiscaux de ce statut

La Location Meublée Non Professionnelle (LMNP) permet de profiter d’importants avantages fiscaux. Vous êtes libre de choisir entre le régime micro-BIC (ou régime forfaitaire), ou le régime réel (amortissement). Cela dépendra surtout du montant de vos recettes locatives. Dès lors, vous serez en mesure de bien maîtriser votre capital et de diversifier votre patrimoine. C’est une forme d’investissement très rentable.

Fiscalité investissement immobilier

L’investissement immobilier est un régime très avantageux sur le plan fiscal. Vous aurez le choix entre 2 types de fiscalité. Vous pouvez déclarer vos revenus locatifs au régime du micro BIC, et dans ce cas, vous bénéficierez d’un abattement de 50 % sur vos revenus fonciers. En d’autres termes, vous n’allez désormais payer des impôts que sur la moitié des sommes que vous allez percevoir de vos logements meublés. Cette forme de fiscalité devient particulièrement intéressante si vos frais et charges réels ne sont pas supérieurs à ce seuil d’abattement de 50 %. D’ailleurs, le micro-BIC s’applique si vos recettes ne dépassent pas 70.000 euros.

Au-delà de 70.000 euros, vous êtes tenu de faire une déclaration avec le régime réel. À partir de là, vous pourrez déduire des recettes l’ensemble des charges, à savoir les taxes, les intérêts d’emprunt, les frais de syndic et de gestion, les travaux, etc. Vous allez aussi déduire vos amortissements. Au final, c’est le fait de diminuer vos recettes qui entraînera la diminution de vos impôts. Vous trouverez plus d’infos sur le site web.

Possibilité de changer facilement de régime

La durée d’engagement sur un choix de régime est juste de 1 an. Si alors vous adoptez un régime fiscal et que vous constatez qu’il ne vous est pas aussi avantageux que vous l’aviez espéré, vous pouvez toujours basculer vers l’autre régime l’année qui suivra. Cela se fait de façon très simple. Vous aurez juste à envoyer un courrier de levée d’option à votre centre des impôts. Mais assurez-vous que ce travail soit fait avant le 1er février de l’année fiscale du changement. Vous pourrez alors profiter d’un régime plus favorable. Vous devez savoir qu’en LMNP, il est quasiment impossible de se retrouver avec un déficit foncier. Faites juste ce que vous avez à faire, et vous verrez que les résultats seront toujours positifs.